The Israelis want to imitate Morocco kingdom’s legacy

Hassan-II-Israel

Hassan II is becoming a model in Israel. According to Haaretz, Israelis want to imitate the deceased tyrant by launching an ambitious propaganda campaign which consists of killing Palestinians then inviting the world’s journalists, paying for their entire trips in luxurious hotels to convince them that Israel, like Morocco is: “the most beautiful country in the world.”

Hassan II ensured that journalists from the international press, especially the French press (writer Gilles Perrault, author of the bestseller “Our friend the king,” has compiled a very comprehensive list of these journalists) ignored aspirations of Moroccans to a better life after enjoying a good chicken tagine, and a drunken night “decorated” with prostitutes or little boys.

Hassan II was a Machiavellan genius with a skill for manipulation. He managed to sell Moroccan Jews to the Jewish Agency in Israel for $50 “per head” (explained in detail in the very informative book by Agnes Bensimon: “Hassan II and the Jews”), and then making himself appear as the protector of those Jews, who have indeed come to adore him.

Hassan II, a model for the Israelis? This should not surprise anyone. This is the same man who fired canons and machine guns (from a helicopter) on his own people. That did not bother anybody abroad. So, why now would any one in the West be disturbed by this war of extermination being conducted by the Israelis in Gaza?”

Posted in Uncategorized | Leave a comment

Maroc: Révélations accablantes de l’ex-officier des services secrets marocains

bouchti_02_972216761

Vu ses révélations accablantes sur les vérités de la monarchie marocaine et ses services d’espionnage dans les enlèvements, la torture et le trafic de drogue,  on vous présente la traduction intégrale de l’interview de l’ex-officier marocain des services secrets comme publiées dans le journal d “Echoroque” http://www.echoroukonline.com/ara/articles/209832.html

Quelles sont les raisons qui vous ont poussés à quitter les services secrets marocains, et quelles sont les tâches qu’on vous a consignés?

Tous d’abord je dois remercier le journal d’Echoroque et son équipage d’avoir offrir cette occasion qui est rare dans mon pays bien-aimé à cause des pratiques sordides du Makhzen qui impose la censure contre tous les voies libres qui demandent le changement, la liberté et la vraie démocratie.

Revenons à votre question, l’une des raisons qui m’a poussé à quitter les services secrets marocains est l’absence d’une loi qui encadre ces services et définir leur mission. Au même temps, il n’existe pas de contrat constitutionnel qui protège les citoyens marocains contre les abus de ses officiers et puisque ces services ne disposent d’aucun contrôle judiciaire ni parlementaire, ils profitent de ce vide juridique pour réprimer et commettre des injustices et contourner la loi dans le cadre des tâches qui leur sont confiées et puisque j’étais un agent de renseignement appartenant au service de la surveillance et la collecte de renseignements militaires, on étaient en communication avec plus de 12 organes de renseignements à l’intérieur du Maroc à leur tête la DGED (Direction Générale d’étude et Documentation) , c’est-à-dire les services secrets militaires, la DST (Direction de Surveillance du Territoire) les services secrets civils et la DAG, un dispositif de renseignement qui dépend du ministère de l’intérieur où j’ai été témoin de nombreuses opérations d’enlèvement, la torture et atteinte à la dignité des citoyens marocains, sans parler de la corruption, pots-de-vin et trafic international de la drogue dirigé par certains responsables de ces services …à la fin de l’année 2000, j’ai déclaré ma condamnation de ces violations et, moi et quatre autres officiers, on a envoyés une plainte au roi Mohamed 6 révélant l’ampleur de la corruption au sein des services de renseignement, y compris les prisons secrètes dans lesquelles se pratique la torture et l’homicide .. mais la réponse de sa majesté envers notre audace était l’emprisonnement sur des accusations de divulgation des secrets d’état.

Selon votre connaissance, qu’ils sont les dossiers les plus importants sur l’Algérie qui excitent et effraient l’establishment militaire et le Roi du Maroc?

Cette question, à mon avis, n’a pas besoin d’évidence pour la répondre… le problème qui existe entre les deux pays, la Maroc et l’Algérie n’est pas nouveau, ils sont les frères ennemis.. à savoir qu’ un des plus important dossier qui brouille les enjeux des services secrets et l’institut monarchique est l’affaire du Sahara… qui épuise la moitié (si mes spéculations sont corrects) du budget du royaume avec le soutien financier des boîtes noires, qui sont remplis par le commerce de la drogue et les transactions soupçonnés ; ici je fais référence à deux choses importantes : le plan mise en place pour contenir le dossier du Sahara c’est que la DGED surveille les développements du dossier du Sahara à l’échelon onusien et travail par tous les moyens pour attirer les responsables du Polisario pour les rallier au Maroc à travers des courtiers sahraouis recrutés pour cet objectif, comme la cas pour Omar El Hadrami et Ould Suelam et autres… en même temps, diplomatiquement il fonctionne à travers ses voies pour neutraliser la reconnaissance des pays au Polisario. On ce qui concerne la tâche assignée au dispositif de la DST, le service secret civil, c’est de surveiller ce qu’on appelle ‘les séparatistes de l’intérieur’, leurs mouvements, activités, leurs relations… où il travaille sans relâche pour acheter leurs âmes et les embaucher comme des espions contre leurs frères Sahraouis. La deuxième chose, l’état marocain, roi, gouvernement ou bien politiciens portent dans leur croyance que l’Algérie et ses services secrets travaillent sans cesse pour ternir l’image du royaume devant l’avis international au niveau des droits de l’homme et la démocratie. De même, l’Algérie est responsabilisée pour toutes les crises diplomatiques qui ont eu lieu récemment entre le Maroc et ses homologues en France, la Mauritanie et d’autres pays… il est à noter que le royaume du Maroc assume la responsabilité aux services secrets algériens pour le financement de l’opposition à l’étranger, quelque chose qui n’existe que dans l’imagination d’un régime dictatorial et politiquement malade, saturé par l’idéologie de ni guerre, ni paix..

Y at-il un lien entre les groupes terroristes et les services des renseignements marocains, comme c’est le cas avec Al-Qaïda au Maghreb islamique, et en particulier le groupe Tawhid et Jihad, et si oui, quels sont les liens entre les deux parties?

J’ai déclaré à maintes reprises que le mot terrorisme émanant des idéologies islamistes radicales est inexistant dans le royaume du Maroc… parce que les mouvements salafistes Djihadistes et ‘Hijra wa Takfir’ et autres ne sont que des scénarios produites par les services secrets marocains, profitant de l’implication de quelque ralliés de la guerre d’Afghanistan, nommés par ces organes par ‘les marocains afghans’ .. et si nous analysons la situation logiquement, nous remarquerons que le plupart des opérations terroristes, entre parenthèses, n’avaient pas un objectif purement terroriste et elles n’ont pas couter la vie des responsables de l’état ou bien les cadres militaires… plutôt elles étaient politisés pour régler des comptes politiques ou attirer de l’argent par le dossier islamique faire croire aux pays touchés qu’il existe un terrorisme radicale transcontinentale.. d’ici on doit éclaircir que le Royaume ne dispose pas de ressources économiques tels que le gaz ou le pétrole.. mais son économie se limite sur la pêche qui est en voie de disparition, un peu de phosphate, quelque recettes de tourisme et le commerce (la mendicité) avec le dossier du terrorisme islamiste radicale… quant à la relation de la DGED, c’est sure que cet organe à une relation indirecte dans le financement de Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) pour reprendre son activité dans la région afin de tuer deux oiseaux d’un seul coup : impliquer l’Algérie et la classifier comme un foyer et sponsor du terrorisme… et l’autre chose coller au Polisario l’étiquette d’organisation terroriste.
Est-ce que c’est le roi qui donne les ordres de la torture à l’établissement sécuritaire et est-ce qu’il a des revenues qui coulent sur son propre compte des recettes provenant de la vente de la drogue?

Un menteur qui prétend que l’institution royale dirigé par Mohammed 6 n’est pas consciente des prisons, les enlèvements secrets, et la torture, je vais aller plus loin et je dirais que tous les pactes qui ont lieu entre les services secrets marocains et leurs homologues américains dans ce qui est connu dans le monde des renseignements comme ‘les voyages secrets de la CIA’  étaient bien évidement sur la connaissance du roi et la supervision de son ami d’étude et son conseiller sécuritaire Fouad Ali El Hemma où le petit aéroport triangulaire qui se trouve entre ‘le palais royale de Dar Essalam, le bureau de la Direction de la supervision Territoriale (DST) et le parc de zoo de Tmara’ et qui reçoit des voyages secrets de l’avion « Golf Stream » en provenance du Guantánamo bai portant les disparues de la CIA pour être soumises à la torture et arracher ses confessions par force au prison secret de Tmara par des agents secrets marocains. Les évènements du 16 Mai 2003 étaient témoin des violations graves commissent par les services secrets marocains et les organes sécuritaires avec la coopération judiciaire ont reçues un feu vert après le discours royale quand il a dit ‘ le temps de l’indulgence est fini avec ceux qui exploitent la démocratie pour porter atteinte à l’autorité de l’ état’ une allusion au Islamistes. Ce discours a ouvert l’appétit à ces organes d’exercer l’abus du pouvoir, la détention, l’enlèvement et la torture de plus de 3000 citoyen marocains comme des offrandes au américains en contrepartie des dons et soutien financier comme quoi le Maroc combatte l’extrémisme islamiste intercontinental et joue le rôle de gendarme dans la région ; ce qui veut dire que la Maroc attire l’argent au nom de la lutte contre le terrorisme ..et pour l’histoire, je peux assurer de ce plateforme que dans beaucoup de cas le roi Mohamed 6 supervisait des opérations de torture et il avait la décision finale dans l’arrestation, l’enlèvement et la torture de plus d’une personnalité marocaine soit-il politique ou sportif… et le palais royale sur la route kilomètre 7 à Salé contient un centre de détention secret dont le quel les formes de torture les plus pires et laides sont pratiqués sous la supervision d’équipes spécialisées des services de renseignement de la gendarmerie envers les servants du palais et le hautes officiers militaires surnommer ‘les dénigrés du roi’ concernant votre question sur les revenues du roi de la drogue, il est logique puisque que le produit de la drogue de cannabis extraite des plantes cultivées dans des champs sont une propriété propre du roi et par suite on n’a pas besoin d’un intelligence surnaturel pour confirmer que l’un des richesse du roi est le commerce international de la drogue.

Comment est-elle la relation du roi avec l’institut militaire et sécuritaire au Maroc ?

la relation entre le roi et l’institution militaire et les corps de sécurité marocains est «similaire à celle qui lie le parrain et la Mafia» sauf lorsqu’ils appliquent la directive donnée par Hassan II aux officiers de l’armée après les deux tentatives de coup d’État de 1971 et 1972 ‘Intéressez-vous dans la collecte de l’argent et éloignez-vous de la politique’

Le prince Moulay Hicham, le cousin du roi a dit qu’il y a ‘des lobbies qui monopolisent l’économie marocain’ comment ça se fait ?

C’est sûr, aussi il ne faut pas exclure le prince Hicham personnellement de cela, il dispose également d’une part dans cette affaire mais l’institut monarchique reste le plus grand contrôleur de l’économie marocain monopoliser par l’ONA qui est la plus grande institue commerciale affiliée au Holding Royale et classifier au sommet (top) des plus grandes 500 entreprises en Afrique et qui est dirigée par son conseiller économique Mounir El Majidi, et donc il n’est pas permis à aucune entreprise commerciale étrangère qui veux investir dans le royaume sauf après l’accord du Holding Royale avec un bénéfice de la moitié des intérêts… aussi bien les membres de la famille royale ont une main dans le monopole de l’économie marocain et son contrôle…   et à leur tête le prince Rachid, les princesses Meriem et Hasnaa, le prince Ismail le frère de Hicham et les princes Abdellah, Youssef, Najla et la tente du roi fatima Zahra et le prince Mehdi le fils du princesse Malika la tente du roi… tous les susmentionnés et d’autres sont partenaires dans la corruption de l’économie marocain où aucun deal ou bien accord commerciale ne peux être accorder sans qu’ils tiennent 50% d’intérêts.

 

Posted in Uncategorized | Leave a comment

Western Sahara/Morocco: Families of the Saharawi political prisoners send a letter to Navi Pillay

Image

The Committe of families of the Saharawi political prisoners sent a letter to Navi Pillay, the UN High Commissioner of Human Rights, during her visit to Rabat demanding her speedy intervention to put an end to the suffering of the Saharawi political prisoners in general and Gdeim izik detainees in particular to ensure that their basic legitimate rights, first of which annulling the military sentences, be ensured.

“On November 8th, 2010, not only the Moroccan military and auxiliary forces’ forcefully and brutally raided Gdeim Izik camp that had been set up for social and political demands, but also they lead an indiscriminate campaign of arrests of Saharawis in general and of human rights activists in particular. Thus, more than 200 citizen were arrested in secret detention centers, some of them in police and gendarmerie stations where they had been subject to all kinds of heinous and ugly physical and mental torture” the letter said.

The letter drew the attention of UN High Commissioner for Human Rights, Navi Pillay to their brutal detention and the circumstances of the their military trial “The detainees received all kinds of cruel, degrading and unhuman treatment before they were sent to the Dark Jail in El Aaiun city in Western Sahara while 24 detainees, that comprised human rights activists and members of “the committee of dialogue with the Moroccan state” who represented the Gdeim izik campers, were displaced to the horrible Salé prison in Morocco where they stood before a military court that issued unjust and unfair provisions ranging from 20 years to life sentence. In the same context, all international observers and dignified personalities that attended the court procedures, some of them were members of the European Parliament accredited to the Moroccan state in addition to some international associations and bodies attended and followed the trial, they all agreed on its invalidity and flawlessness including 18 Moroccan associations. They, thus, considered the trail as politically motivated and that it violates the detainees’ rights as it was devoid of the fair trial standards”

The committee also demanded the UN High Commssioner of Human Rights “to urgently intervene and put pressure on the Moroccan state to release all the Saharawi political prisoners and on top of them the Gdeim izik group, and open a fair and just investigation in cases of the physical and mental torture that was inflicted on them”

 

Posted in Uncategorized | Leave a comment

Western Sahara: Morocco regime and the drug trafficking trade in the Sahel

Image

Massive activity of smuggling takes place between Jbailat and Lfaida on the west side of the wall patrolled by Morocco military localised by its administration in Galtet Zammour military sector. This area has become a hotbed not only of drug traffickers but also camel herds’ thieves.

 

The drug traffickers intentionally steal the livestock that belong to the Sahrawi herders in an attempt to keep them away from the drug smuggling zone creating mounting indignation from the Saharawis who are often harassed by the Moroccan military as this area contains a considerable amount of grazing lands and vital hay for their herds.

 

Sources told “Equipe Media” that the smuggling take place at night in very exposed operations backed and supervised by the Moroccan intelligence service to fuel the already heightened tensions in the Sahel region. These operations have intensified during the big moves by the Moroccan regime in Mali where a new military attaché close to the Moroccan palace has been appointed with wide powers and fictional compensations weirdly approved by the Moroccan government.

 

Drug trafficking is considered the second major source of funding of the terrorist groups after hijacking the foreigners, and Morocco forms the biggest sponsor to these groups by organizing networks of drug traffickers as intermediates between its regime and the Islamic fanatic and terrorist groups.

After the partial siege imposed from the northern side of the kingdom, Morocco which is the biggest worldwide producer and exporter of cannabis “hashish” has shifted its drug trafficking operations down to the heart Africa and Asia via the Sahel pathway by the double usage of the Islamic fanatic groups.  This southern shift has become an economic catharsis to Morocco regime by exporting its third quality drug mixed with the first quality drug so as to be accessible to the African and Asian consumer adding to that its intelligence plans to destabilize the Sahel and North Africa region where the Polisario and Algeria remain its main targets.

Info Source: Equipe Media: Western Sahara

 

Posted in Uncategorized | Leave a comment

Sahara Occidental: Dakhla occupée : les policiers marocains sèment la terreur

 

Image

Les Sahraouis à Dakhla continuent toujours à vivre les affres de la répression féroce pratiquée par le régime marocain. Chaque nuit les rues de Dakhla deviennent un champ de chasse des policiers à la poursuite des jeunes Sahraouis qui souvent participent dans des manifestations qui demandent le droit du peuple Sahraoui à l’auto-détermination. En effet, au moment où les policiers en uniforme font la chasse avec leur Land Rover 110, les policiers en civile de l’autre côté font la capture des proies on leurs infligeant toutes formes d’insultes, intimidations et tortures avant qu’ils se sont retrouvés quelque part jeter sans pitié dans les banlieues de la ville. Ces incarcérations se font sans distinction, et même dite hors de la loi marocain et c’est ainsi que la majorité des jeunes qui sont capturés par cette mafia policière sont des mineurs : Abderrahman Souyeh, Mohamed Sidi Salem 17 ans et Brahim Belgasem qui n’a que 12 ans ont été enlevés le 25 Avril vers 12 heures du soir et torturés. Le 26 et le 27, d’autres jeunes mineurs, citant Mohamed Lafdil, Sidi Ouled Moulay Zain ont étés enlever et haineusement torturés aussi

Posted in Uncategorized | Leave a comment

Dec 7th, 2013 Elaaiun, Western Sahara An Initial Report on the Peaceful Demonstration

 Image
The Gdiam Izik  Platform organized a mass demonstration on  December 7th, 2013, at Smara Blvd. in Elaaiun, Western Sahara.  This peaceful demonstration was started to express the refusal and the rejection of developments concerning  the fisheries as Moroccan authorities distorted the facts and twisted the truth to  be able to get the new fisheries protocol signed and voted for. This is an attempt to renew the signing of the Convention on the fisheries agreement between Morocco and the European Union  that was originally discontinued when the  cross- vote  at the level of the European Parliament where the majority voted against it  in 2011, and argued that was  illegal due to the fact that Morocco lacked the sovereignty over the waters of Western Sahara 

Moroccan occupation forces besieged the demonstration as the auxiliary forces and the different agents of police forces and be it uniformed or plainclothes  began the attack on the peaceful protesters and dispersed the demonstration , and thus marking another chapter of a long term episode of oppression reinforcing the widely known malpractices as a common practice where Morocco considers human rights violations in Western Sahara as taken-for-granted culture.  Accordingly,  dozens of victims and injured Saharawis fell on-site because of the shameful ill-treatment  perpetrated by the Moroccan Police forces  masterminds of torture using  batons, stones and intimidation . The forces of occupation even tried to run over some of the peaceful protestants.
Here is a preliminary list of fallen  injured victims and people with wounds made by our filed corespondent:
 _SALMA LIMAM
_ALLALI BOUTNGIZA
_SALHA BOUTNGIZA
_MAHFOUDA LEFKIR
_ABD ALAH BOURGAA
_MOHAMMED TALEB LAKHIAR
_MOHAMMED SALEM EL MAHMOUDI
_MOHAMMED HAMMIYA
_MBAYRIK SAH
_RGAYBANO LHWAYJ
_HADHOM MJAYAD
_SIDI NAJEM
_AHMAD AHAIMAD
_DEKALA ZAIDAN
_MALIKA EL MOSSAOUI
_SALLAM EBRA
_OUM LEKHOUT LAAROUSSI
_BABIT KABARA
_BAMBA LAFKIR
_NIHA LAABAYDI
_ LEKHFAOUNI EL WALI
_LAHBIB ELSALHI
_SALMA MAYLAD
_SOUKAINA YAYA
                                 Report made by: SCMC.
                                 Elaaiun, Western Sahara
Posted in Uncategorized | Leave a comment

October 19th, A new bloody day in occupied Western Sahara

Image

Bachri BenTaleb A victim of October 19th, 2013 Laayoune protests.

 

Laayoune city: In October 19th, 2013, Around 5 pm GMT: Pacific manifestations erupted in Maatala neighbourhood, Smara street, Skaikima street and in other different streets and districts but Morocco forces confronted it with a heavy crack down using trancheons, stones & other sharp tools.

1-Prelimanry victims:

Ghali Djimi
Brahim Dahan.
Salha Butenghiza
Fatma Dahwar
Hamudi Ellili.
Galia Djumani
Abdati Hamda.
Sukeina Baya.
Mahfuda Lefkir
Hasana Duihi.
Mariam Burhimi
Bechri Ben Taleb
Ali Saaduni
Emhamdi Deida.
Lehbib Babuzeid
Sidi Mohamed Dadach
Dafa Ahmed Babi
Mohamed Ali.

2-Houses raided:

The house of:
Ahmed Ould Aayad
Ahl Sid Brahim
Mohamed Fadel Lahbib
Mahmoud Lbambari
Ahl Lafjah
Mohamed Ould El Aatique
Ahl Abailil
In a phone call with El Mami Aamar Salem, member of CODESA, he said that the house of Ahl Massadi has been raided in a very barbaric way in spite of the presence of very old people in the mentioned house.

NB: Full report to be released later

source:

http://www.radiomaizirat.com/

Posted in Uncategorized | Leave a comment