L’émouvant discours de la chanteuse et actrice américaine Cynthia Basinet devant la comission de décolonisation onusienne sur le Sahara Occidental 

  

Cynthia Basinet, chanteuse et actrice iconique et activiste américaine pour le changement social a adressé un discours devant la quatrième comission onusienne de décolonisation pour défendre le droit inaliénable des sahraouis à l’autodétermination et l’indépendance.  

Cynthia Basinet, candidate pour le prix Nobel de la Paix, débute son allocution par rendre hommage au président sahraoui, le défunt Mohamed Abdel Aziz et ensuite elle s’est mise à prôner les valeurs nobles qu’elle a acquis lors de sa visite historique aux camps des réfugiés sahraouis, déjà près de quinze ans avant. “Notre monde ne peut prospérer lorsque des sociétés entières sont aliénées. Nos ennemies sont ceux que nous aliénons et non pas ceux avec lesquels nous nous attachons, car ils font aussi partie de la solution. Voici ce que m’a appris la visite aux réfugiés sahraouis”. 

Dans ce sens, elle évoque notamment la résistance pacifique aux territoires occupés du Sahara Occidental qui a donné le coup d’envoi du Printemps Arabe ” leur résistance a renforcé la mienne, maintenant c’est notre tour” souligne-t-elle.

Cynthia Basinet affirme que “nous ne pouvons pas continuer à exclure des communautés entières du dialogue de la paix; une chose que les sahraouis ne comprennent que trop bien comme ils ont vécu 40 ans dans les endroits les plus inhospitaliers du monde tandis que les membres de leurs familles sont emprisonnés sans voix dans les territoires occupés” 

Elle, par conséquence, demande que le référendum promis d’autodétermination doit être appliqué maintenant. En revanche, elle tire la sonnette d’alarme faisant rappel que la violence est inévitable quand la révolution pacifique devienne impossible. Dans ce sens, elle clore son speech par une citation du président John F. Kennedy qui disait ” Ceux qui font la résistance pacifique impossible vont faire la révolution violente inévitable” 

Khalil Asmar

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s