Hillary Clinton rattrapée par ses vieux démons 

  

Hillary Clinton a elle-même sollicité du roi du Maroc un don de 12 millions de dollars comme contrepartie de la tenue de son “Clinton Global Initiative” au Maroc au moment ou ce pays est classé parmi les plus corrompus au monde et épinglé par ses violations graves des droits de l’homme au Maroc et au Sahara Occidental. Cette nouvelle révélation pondue sur la toile est parmi un flux de documents que Wikilileaks vient de dévoiler. 

Selon ces documents le roi du Maroc a mis la présence effective de l’ex-Secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton dans les travaux de la conférence de la Clinton Global Initiative a Marrakech une condition pour s’engager à apporter les 12 millions de dollars que Clinton avait exigé. Prise par sa propre voracité, Clinton a réalisé que la date de la tenue de la conférence de sa fondation au Maroc vient un moi après la course présidentielle; une chose qui nuirait à sa candidature.

Dans ses échanges d’emails avec John Podes datés Janvier 2015, l’assistante personnelle de Hillary Clinton Huma Abedin affirme que le staff de la CGI n’avait pas choisit le Maroc comme lieu de l’événement mais qu’il s’agissait d’une idée de Hillary Clinton. Faute d’engagement de sa présence qui coïncide avec sa candidature, Huma Abedin estime dans son email que “elle (Hillary) a créé ce gâchis et elle le sait” 

Mais ce que aussi sait Hillary Clinton est que l’OCP, le géant de phosphate royal est en premier lieu des contributeurs pour cette conférence qui avait pour slogan la CGI pour le développement de l’Afrique et du Moyen-Orient. Pis encore, Hillary sait pertinemment  que l’OCP est inculpée dans le pillage du phosphate du Sahara Occidental occupé. 

Selon toujours ces courriels dévoilés, cette entreprise de “phosphate de sang” appartenant au roi du Maroc aurait déboursé au profit de la Fondation Clinton un montant estimé à 12 million de dollar tandis que seulement un million de dollars qui figure dans la liste des donateurs mise en ligne par la Fondation Clinton.

Rappelons, l’OCP est le plus grand bénéficiaire de l’occupation du Sahara Occidental, mais il paraît que la doctrine pour Hillary Clinton est “verser pour jouer” même si la source de l’argent est honteusement douteuse. 

Khalil Asmar

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s