La religion à la rescousse de l’occupation marocaine du Sahara Occidental 

  Maroc: Ministère des Habous et des Affaires Islamiques. Note de service aux Imams pour le sermon du vendredi

Qui a dit que l’islam politique est une exclusivité des partis islamistes et les groupes djihadistes? Plusieurs régimes du monde arabe usent et abusent du texte religieux pour des fins politiques, mais au moment où ces régimes arabes se livrent à la manipulation de leurs peuples, le régime colonialiste de Rabat est allé plus loin. Il met l’islam au service de l’occupation et pour passer à l’action, il s’enserre de ses Imams et prêcheurs religieux dans les mosquées et pendant les sermons de la prière du vendredi pour faire passer des messages de louanges au pouvoir devin de sa majesté et prôner les valeurs et les mérites de l’occupation du Sahara Occidental. 

Dans ce sens et comme le démontre le document joint ci-dessus, une note de service du ministère des Habous et des Affaires Islamiques marocaine ordonne ses prêcheurs d’inclure les “grandes valeurs” de la Marche Verte dans leurs sermons de la prière du vendredi qui coïncide cette année avec la fête de la Marche Verte; l’événement de la marche des milliers de marocains traversant les frontières sahraouis ou moment où de l’autre côté les troupes militaires marocaines dégainent les glaives et sans la moindre pitié tuent et coupent les têtes des sahraouis.

En revanche, cette aventure coloniale du 6 novembre 1975 a marqué le début de la catastrophe des sahraouis. Des dizaines de milliers de sahraouis ont été brutalement déplacés, péris dans des conditions atroces; des exécutions sommaires dans des camps de concentration hideux, des tueries à sang froid des civiles sahraouis qui ont été par suite enterrés dans des fausses communs ou jetés à partir des hélicoptères vers le plein désert. 

Depuis lors, le Maroc s’enserre de tous les moyens, militaires et diplomatiques, dans sa quête effrénée d’accaparement des territoires sahraouis, mais toutes ses tentatives se sont fracassées contre la sagacité de la résistance du peuple du Sahara Occidental. 

Devant un tel enlisement, la manipulation du texte religieux pour emballer les masses, marocaines et sahraouies, reste l’autre manœuvre aberrante à la rescousse de l’occupation. 

K.A

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s