Sommet Arabo-Africain: L’Afrique persiste et signe, toujours fidèle à sa Charte.

  

Le quatrième forum Afrique-Monde Arabe, qui vient de se tenir dans un Etat africain, la Guinée Equatoriale, n’a pas beaucoup intéressé la presse occidentale, mais a, sans aucun doute, mobilisé celle du Maroc.
Que s’est-il passé de très important pour nos amis Sahraouis, pour le Front Polisario et pour la République Arabe Sahraouie Démocratique ? A ce forum important au niveau économique, renforçant les liens entre Etats du Sud, le Front Polisario s’était jusqu’à présent abstenu de participer.

A la demande de plusieurs Etats de l’Union africaine, compte-tenu de la présence significative de la RASD dans la vie politique de l’Union, celle-ci a décidé cette année de participer à ce forum comme membre à part entière de l’Union africaine. Le monde arabe étant représenté au niveau de ses Etats et de la Ligue arabe.

On connaît la position traditionnelle de la Ligue arabe qui sur pression marocaine, soutenue par les Etats du Golfe, a depuis 1973 refusé de reconnaître le Front Polisario et s’interdit toute relation avec la RASD.

Aussi dès l’ouverture du Forum à Malabo, la délégation marocaine a exigé que les organisateurs « chassent » la délégation de la RASD, enlèvent le drapeau sahraoui sinon ses membres refuseront de siéger aux côtés d’une telle délégation !

Le roi Mohamed VI, comme son père Hassan II, a tendance à ne pas comprendre l’attachement des Etats africains à leur Charte. Depuis un an, le Roi du Maroc manoeuvre à coups de voyages, de business et de cadeaux pour convaincre les dirigeants de l’Union Africaine, de se débarrasser de la RASD et d’ouvrir grandes leurs portes au Maroc.

Les responsables africains du Forum n’ont pas cédé au chantage, alors le Maroc est parti avec quelques uns de ses amis : Arabie Saoudite, Yémen, Jordanie, Barhein, Qatar, Emirats, qui espéraient pourtant investir dans la riche Afrique !

L’Afrique persiste et signe et en même temps provoque une division au sein de la Ligue Arabe puisque 2/3 de ses membres sont restés au Forum aux côtés de la RASD comme l’Egypte, le Soudan, la Tunisie, la Somalie, Djibouti etc et en premier lieu l’Algérie. La déclaration finale est restée également fidèle aux principes de la Charte de l’Union Africaine et donc au respect des frontières coloniales et au droit à l’autodétermination pour tous les peuples colonisés.

C’est un grave revers pour le Maroc tant en Afrique qu’auprès d’une partie des Etats de la Ligue arabe. Il reste quelques semaines à Ban Ki Moon pour manifester autant de fermeté et imposer au Maroc de revenir à la table des négociations directes pour véritablement négocier et respecter le droit international et tout le mois de décembre au Conseil de sécurité, présidé par l’Espagne pour soutenir un tel engagement. L’Union africaine montre le chemin depuis plus de 30 ans ! Le 12 novembre 1984, elle admettait la RASD à siéger à l’OUA comme 51 éme Etat membre.
S.I

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s